À la une

Interview

Hilke Maunder, auteure de 111 lieux à ne pas manquer à Toulouse

Je suis née le 30 octobre 1961 à Hambourg (Allemagne). Après mes études à Freiburg/Breisgau et à Munich et deux ans de stage dans un magazine, j'ai commencé à travailler à Lübeck comme rédacteur aux Lübecker Nachrichten en 1989. Lorsque le mur de Berlin est tombé, mon champ d'action s'est déplacé vers l'Est, c'est-à-dire la RDA, les États baltes, la Chine, la Russie et le Vietnam. 

Plus tard, j'ai travaillé en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Australie. Je ne suis entrée en contact avec la France que tardivement. Mais ensuite, c'est devenu mon grand amour. J'ai rencontré le père de ma fille dans le bar à vin Au Père Louis à Toulouse. 

C'était il y a plus de 20 ans. Aujourd'hui, je vis à Saint-Paul-de-Fenouillèdes dans la vallée de l'Agly dans les Pyrénées-Orientales. J'y travaille comme correspondant pour des médias tels que "Die Welt" et "Food and Travel", je dirige "www.meinfrankreich.com", le principal blog germanophone consacré à la France, et j'écris des guides de voyage - comme le récent livre " 111 Lieux à ne pas manquer à Toulouse".

J'ai découvert la capitale des Wisigoths en 1975, à l'occasion d'un voyage interrail en Europe. J'ai été appelée par la lumière, autant que par la joie de vivre des habitants. Toulouse: c'était le coup de foudre - et encore une ville qui me fait rêver. 

J'adore ses transformations, ses quartiers - et ses surprises inattendues. Avec le temps, j'ai découvert tous les coins et recoins de la ville, des plus connus aux plus insolites, des plus curieux aux plus époustouflants. Ce qui m'a donné l'idée de rassembler tous ces lieux et toutes mes connaissances sur Toulouse dans un nouveau livre.

Mon objectif: de faire redécouvrir aux Toulousains les joyaux qui se trouvent sous leurs yeux. Et de dire aux touristes germanophones: osez de découvrir Toulouse hors des sentiers battus dans la vieille ville. 

Donc, dans mon livre, je vous parle du Château de la Reynerie, des théâtres comme Le Ring et Le Hangar, des centres culturels comme le BBB, de la Maison Giscard et du jardin Monplaisir, un vrai oasis verte à deux pas du Canal du Midi. 

J'aurais également aimé vous parler de Gilbert, qui, âgé, tenait la merveilleuse Guinguette Bleu Bleu sur la rive garonnaise de Ginestous. Malheureusement, il est décédé pendant l'édition du livre. Je suis heureuse de l'avoir rencontré - il était merveilleux.

Le livre est disponible en France dans toutes les librairies.

Hilke Maunder, 111 Lieux à Toulouse à ne pas manquer (broché), avec de nombreuses photographies. Éditions Emons, ISBN 978-3-7408-1055-9, 240 pages, 16,95 €

À lire aussi