Atel’libre | Emacs | Montpel'libre

Mardi 13 octobre - Mardi 20 octobre

19h00

Atelier des Pigistes
171 rue Frimaire
34000 Montpellier

Entrée libre

Vous êtes rédacteur·ice, communicant·e ou blogueur·euse, travaillez dans les médias, vous souhaitez conserver vos textes dans des archives bien construites, vous pensez qu’il est plus logique de trouver plus facilement l’information dans votre propre ordinateur que sur internet, alors cet atelier est fait pour vous.

Découvrez comment s’en servir et graduellement, comment l’adapter pour des prises de notes et des rédactions.

Les programmes complexes ou originaux peuvent demander jusqu’à un semestre d’apprentissage. Certains fonctionnent bien en suivant un déroulé méthodique (Blender par exemple) ou comme une tradition orale, voies d’accès qui peuvent être proposées. Il faut être très curieux ou persévérant pour percevoir la nécessité d’en apprendre l’usage par soi-même, tandis que cela vient assez naturellement si quelqu’un montre les avantages qu’il peut procurer et les directions à prendre pour bien démarrer. Les deux voies principales que l’on peut proposer en fonction du public, sont : « lire, écrire, publier » et « comprendre le système et le programmer ».
Par la suite, ceux qui connaissent déjà GNU/Linux saisissent la cohérence qui existe dans l’ensemble, la façon dont Emacs s’insère dans les systèmes, l’influence et les correspondances qui existent avec d’autres programmes ainsi que son originalité.

L’atelier vise aussi à exprimer l’utilité de se départir de certaines habitudes que l’on peut avoir en matière de dactylographie, de documentation, d’écriture, de gestions des fichiers, tout ceci pour accompagner une prise en main autonome et audacieuse en instruisant la machine pour réaliser nombres d’intendances auxquels on s’astreint parfois et ceci au prix d’une charge cognitive supplémentaire.

Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

Entrée libre et gratuite sur inscription