À la une

Spécial Covid19

Zoom sur ... "Arrive le coronavirus, et se révèle le dirigeant"

Pour franchir le Cap Horn par une mer déchainée, l’équipage doit faire confiance en sa·son chef·fe qui tient le gouvernail. Il en va de même dans l’entreprise quand les collaborateur·ices font confiance en leur dirigeant·e pour sortir d’une situation difficile…

 

La·le dirigeant·e doit rassurer et positiver mais doit surtout innover et impulser. Elle·Il lui appartient d’inventer une autre organisation, un autre mode de relations humaines… utiliser le télétravail, redéfinir les fonctions, identifier de nouveaux potentiels, mobiliser toutes les compétences, repenser son budget formation. Elle·Il doit préserver la santé de ses collaborateur·ices mais ne pas pénaliser son entreprise. Elle·Il doit gérer l’inévitable baisse du chiffre d’affaires mais raisonner en termes de marge. Elle·Il doit inventer ou promouvoir de nouveaux services, de nouveaux produits. Elle·Il doit anticiper et non subir. Elle·Il doit garder un temps d’avance sur ses concurrent·es et demeurer en phase avec son marché qui évolue à la vitesse grand V.

Et pour cela la·le dirigeant·e doit respecter des règles de bon sens.

Il faut expliquer la situation sans excès d’optimisme ou de pessimisme. Il faut dialoguer, écouter, trouver ensemble des solutions organisationnelles. Souvent, ce sont les collaborateur·ices qui possèdent les solutions. Pas de procrastination, pas de déni, mais de la réactivité, de l’immédiateté. C’est dans l’adversité que se révèle la·le chef·fe, celui qu’attendent les collaborateur·ices.

C’est ainsi que nous transformerons une situation difficile en une formidable opportunité de rebond : « seul·es on va vite, mais ensemble on va plus loin » ! 

Et par solidarité, en cette période difficile, nous sommes fier·es d’avoir créé 10 Webinars pour former gratuitement au management les cadres et les futur·es cadres : par ici

Florian Mantione, Président de Florian Mantione Institut. 

À lire aussi