À la une

Média actu'

"Elles font l'actu" - Le mot de la marraine

« Il y a toujours une bonne raison pour laquelle une femme ne viendra pas sur notre plateau »

Parce qu’elle « ne connait pas assez bien le sujet »
Parce qu’elle « n’aura pas le temps de se préparer »
Parce qu’elle « a trop de travail »
Parce qu’elle « doit rentrer tôt chez elle »
Parce qu’elle ne le dira pas mais aujourd’hui elle ne se sent ni assez bien coiffée ni assez bien habillée pour se montrer à la télé…


Autant de motifs que vous n’entendrez jamais, ou quasiment jamais, dans la bouche des hommes.

A BFM TV nous avons fait un travail considérable pour contrecarrer ces biais. Nous recevons désormais plus de 35% de femmes parmi les invités politiques. Et plus de pour cent dans la catégorie expert. Mais c’est un travail de longue haleine. Une montagne à regravir chaque jour. Parce que dans le rush de l’actualité on aura toujoursla tentation de revenir à l’habitude, de jouer la valeur sûre : un invité masculin, déjà vu et revu, mais dont on sait qu’il dira oui, qu’il est tout terrain et acceptera de parler y compris de sujets qui ne sont pas directement sa compétence, qu’il sera comme on dit « un bon client ». Alors il faut en permanence avoir l’œil, découvrir de nouveaux talents féminins, les faire venir une fois, prouver aux programmateurs et aux animateurs qu’elles ont toute leur place. Et les convaincre, elles, qu’elles sont pertinentes et qu’elles doivent accepter nos invitations plus régulièrement !

Dans cette démarche l’Annuaire des Expertes est un outil précieux pour identifier ces compétences et ces visages qui nous manquent. Le travail est déjà défriché: les femmes proposées sont volontaires, leur profil est détaillé et leurs coordonnées disponibles. Plus aucune excuse, l’outil est là pour bien travailler ! Et au passage pour nous inciter à faire émerger d’autres talents que ceux qui sont déjà vus et revus. Peut-être la chance d’entendre sur chaque sujet des analyses plus surprenantes, de porter un regard renouvelé…

Sur l’antenne de BFM TV il arrive encore, même si c’est de plus en plus rare, de découvrir soudain à l’antenne un plateau uniquement masculin : un journaliste-animateur et quatre hommes autour de lui. Mais cette configuration est devenue une anomalie, dont chacun admet qu’elle doit être absolument évitée. Et l’on aime bien, à l’inverse, et comme un clin d’œil, n’inviter parfois que des femmes car sur certaines matières (comme la politique ou les sujets de société) c’est désormais possible.
Le mouvement est engagé. Inexorable. Puissent les événements comme le vôtre soutenir et amplifier cet élan !


Céline Pigalle
Directrice de la rédaction de BFM TV

 

Veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous pour vous inscrire à l'événement

Bouton d'inscription Pause Journalistes 10 janvier

À lire aussi