Depuis 40 ans, le Club de la Presse Occitanie repose sur des valeurs et un socle profondément républicains avec, comme étendard, la liberté d’informer et la liberté de la presse. Attaquer ces libertés, c’est mettre en péril notre démocratie.

Nous avons toujours défendu nos confrères menacés et empêchés dans leur pratique d’un journalisme professionnel, gage d’informations vérifiées qui permettent un éclairage juste et indépendant pour la population. Nous revendiquons notre lutte acharnée contre les fausses informations et l’obscurantisme d’où qu’ils viennent. Nous portons haut nos combats humanistes pour un journalisme en phase avec l’égalité femmes-hommes et conscient de l’urgence climatique.

Nous vivons une séquence politique historique qui n’est pas rassurante pour la liberté de la presse. Les menaces de privatisation du service public audiovisuel et les pressions en constante augmentation sur les journalistes peuvent nous faire basculer dans une France où disparaissent l’esprit critique, l’analyse, la mise en perspective et les repères essentiels de l’histoire de notre pays.  

Nous n’accepterons pas que les raccourcis et les fake-news deviennent la règle. Nous soutiendrons tous les journalistes qui veulent préserver la liberté de la presse, respectent la déontologie de notre métier, ne colportent ni haine ni préjugés et qui sont attaqués, voire agressés, notamment par des responsables politiques ou leurs soutiens.

Nous n’avons jamais baissé les yeux, même dans les heures sombres de janvier 2015, lorsque nos amis de Charlie Hebdo étaient sauvagement assassinés. Nous nous sommes mobilisés face à l’impensable et à l’horreur. Alors, dans les moments d’incertitude que nous traversons, nous restons et nous resterons plus que jamais debout !

 

Le 03 juillet 2024

Olivier Roirand, Président, 

et le bureau du Club de la presse Occitanie

À lire aussi